Vous aimez la lingerie, vous souhaitez votre indépendance, aménagez votre temps de travail comme bon vous semble mais encore plus, vous aimez les défis et les challenges alors l'activité de VDI vous séduira...

En plus d'une rémunération très confortable, vous proposerez des produits qui fidéliseront aisément votre clientèle.

Vous êtes intéressé et souhaité en savoir plus: Contactez nous !

Les avantages de cette activité

D'un point de vue juridique, le VDI est un indépendant et la relation contractuelle avec l'entreprise pour l'activité de distribution et éventuellement d'animation, est régie par le Code de commerce.

Le Code du travail n'est pas applicable au VDI car il n'existe pas de lien de subordination entre lui et l'entreprise.

Le vendeur dispose d'une grande autonomie dans l'organisation de son activité (prospection de la clientèle, organisation des rendez-vous ou réunions de vente, présentation des produits...). Par ailleurs, il n'est pas tenu de limiter sa prospection à un secteur géographique ou à une clientèle spécifique et son contrat ne comporte de clause d'objectif.Enfin, il reste entièrement libre de consacrer le temps qu'il souhaite à l'activité.

D'un point de vue fiscal, le VDI est également un indépendant.

le régime fiscal des revenus de son activité est celui des indépendants personnes physiques: les bénéfices non commerciaux (BNC). A ce titre, le vDI bénéficie dans la plupart des cas d'un régime fiscal simplifié au titre de l'impôt sur le revenu, de la TVA et de la contribution économique territoriale (CET ex-taxe professionnelle).

D'un point de vue social, le VDI est rattaché au régime général de la sécurité sociale pour sa protection sociale. Il bénéficie des assurances maladie et vieillesse de base dans les mêmes conditions que l'ensemble des assujettis au régime général de la sécurité sociale, comme les salariés par exemple. Indépendant, il ne bénéficie pas de l'assurance chômage ni de l'assurance vieillesse complémentaire.Le rattachement au titre de son activité de VDI au régime général et le paiement des cotisations sociales relèvent de la responsabilité de l'entreprise avec laquelle le VDI a conclu le contrat.

Le statut dans notre société est celui de VDI mandataire. Ici l'entreprise donne au VDI mandat de conclure des contrats de vente ou de prestation de services avec les consommateurs, au nom et pour le compte de l'entreprise.

La rémunération du VDI mandataire prend la forme de commissions correspondant à un pourcentage du chiffre d'affaires réalisé par son intermédiaire, auxquelles s'ajoutent éventuellement des commissions d'animation.

La protection sociale du VDI: Le VDI est rattaché au régime général de la sécurité sociale en application des articles L.311-2 et L.311-3,20°du Code de la sécurité sociale.

Le champ d'activité du VDI : Le rôle du VDI est de faire la promotion et/ou distribuer, en face à face ou à l'occasion de réunions ou d'ateliers, les produits ou services fournis par l'entreprise avec laquelle il a conclu un contrat de distribution.Au titre de son activité de vente, le champ d'activité du VDI correspond exactement au champ d'application de la législation relative au démarchage (vente hors établissement commercial) tel qu'il est défini par les dispositions du Code de la consommation.

Sont ainsi exclues de ce statut de VDI, sans que cette liste soit limitative, compte-tenu des éventuelles spécificités propres à la distribution de produits ou de services, les personnes qui concluent des contrats:

- à distance, pour lesquels la réglementation sur la vente à distance est applicable.

-dans les lieux destinés à la commercialisation de produits et/ou de services

- avec des professionnels, pour les besoins de leur activité professionnelle

Déclaration de début d'activité: Dans les 15 jours du démarrage de votre activité auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de l’URSSAF. Nous vous conseillons de le faire par internet à l’adresse suivante :

https://www.cfe.urssaf.fr/saisiepl/unsecure_index.jsp

Et cliquer sur "déclarer une formalité"

Dès lors que vous êtes VDI mandataire avec la société Tendance Couture vous devez mentionner que vous relevez du régime « BNC », soit Bénéfices Non Commerciaux.

En démarrant votre activité, nous vous invitons à opter pour la franchise de TVA et pour le régime « spécial BNC »

S'il cesse son activité, le VDI devra en informer l'administration.

Le régime spécial BNC (art 102 ter du Code Général des impôts)

Le VDI mandataire entre dans cette catégorie lorsque le montant brut annuel global de ses commissions sur vente et éventuellement d'animation n'excède pas 70 000 euros hors taxes(pour les revenus de l'année 2018). Ce seuil sera en principe réactualisé tous les 3 ans.

Le revenu imposable est déterminé après déduction d'un abattement représentatif de frais de 34% qui ne peut être inférieur à 305 euros.

Au- delà de ce seuil, le VDI doit activement préparer son changement de statut, notamment fiscal.